Granulomatose induite par les médicaments

Les pièges diagnostiques de la iatrogénie  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 06/05/2019
granulomatose iatrogène

granulomatose iatrogène
Crédit photo : Phanie

« L’hypothèse d’une réaction sarcoïdose-like induite par un médicament (réaction systémique avec des lésions similaires à celles observées dans la sarcoïdose, à type d’infiltrats et d’adénopathies médiastinales, d’uvéites, d’atteintes cutanées et neurologiques) se pose dans trois grands contextes cliniques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte