La fonction respiratoire, un paramètre prédictif

Les nouvelles recommandations mettent en avant l’évaluation clinique  Abonné

Publié le 18/12/2014
1418899848570338_IMG_143266_HR.jpg

1418899848570338_IMG_143266_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Parmi les principaux changements des nouvelles recommandations du GINA, on note que la notion de contrôle de l’asthme est désormais basée sur les données cliniques et est beaucoup plus simple.

Quatre questions doivent être posées. Au cours des 4 dernières semaines, le patient a-t- il eu :

- des symptômes diurnes supérieurs à 2 par semaine ?

- au moins un réveil nocturne du à son asthme ?

- le besoin de prendre un traitement symptomatique plus de deux fois par semaine ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte