Les maladies respiratoires chroniques tuent 3,9 millions de personnes par an  Abonné

Par
Publié le 21/02/2020

Crédit photo : Phanie

Le nombre de morts causées par les pneumopathies chroniques a augmenté au cours des 30 dernières années, selon les données issues de 195 pays et publiées dans le « BMJ ». En cause : le vieillissement de la population et l'exposition croissante à des facteurs environnementaux tels que le tabagisme, l'obésité ou la pollution atmosphérique. Les régions les plus pauvres du monde sont par ailleurs celles dont le poids des maladies respiratoires se fait le plus lourdement ressentir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte