BPCO

Le taux d'éosinophiles peut guider la thérapie de 1 re ligne

Par
Pascale Solere -
Publié le 19/11/2018
azef

azef
Crédit photo : CNRI/SPL/PHANIE

Actuellement les traitements recommandés à l'initiation dans la BPCO sont les bêta 2 mimétiques de longue durée d'action et les antagonistes muscariniques de longue durée d'action, la plupart du temps en association fixe avec un corticoïde. Et aucune étude comparative n'a jamais été réalisée. Pour éclairer le choix du traitement, une étude s'est penchée sur l'activité et la sécurité de ces deux options thérapeutiques en fonction du taux d'éosinophiles plasmatiques, un biomarqueur potentiel d'efficacité des corticoïdes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)