Bronchodysplasie pulmonaire en néonatologie

Le débit respiratoire sous ventilation à 2 jours prédit le risque

Par
Publié le 24/04/2018
préma

préma
Crédit photo : PHANIE

La bronchodysplasie pulmonaire (BP) est la complication sévère la plus fréquente en néonatologie. Elle touche toujours deux tiers des très grands prématurés (naissance à moins de 28 semaines d’aménorrhée), et est associée à de nombreuses conséquences sur la santé de l’enfant, dont certaines perdurent la vie durant. Or, le risque de développer cette complication reste délicat à appréhender. Plusieurs facteurs ont certes été bien identifiés : âge gestationnel, poids de naissance et sexe mâle. « Mais il s’y ajoute probablement une prédisposition génétique, variable.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)