e-cigarette et tabac

Le débat persiste mais les recherches aussi  Abonné

Publié le 05/03/2015
1425523359590100_IMG_148664_HR.jpg

1425523359590100_IMG_148664_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Une étude parue dans le

New england journal of medicine en janvier 2015 a fait grand bruit. Les auteurs concluent en effet que la combustion des e-liquides produit du formaldéhyde, substance hautement toxique, quand la puissance de la e-cigarette est réglée sur le plus haut voltage (5 V) (1). À cette puissance, le consommateur qui utiliserait 3 ml/jour de e-liquide produirait environ 15 mg de formaldéhyde alors que la quantité produite par la consommation d’un paquet de 20 cigarettes est de 3 mg. Ce constat n’en finit pas d’alimenter les détracteurs de la e-cigarette.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte