Pas de lien de causalité prouvé

L’association allergie et asthme, pas si simple  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 06/05/2019
Allergie asthme

Allergie asthme
Crédit photo : Phanie

Il y aurait 70 à 90 % d'atopiques chez les asthmatiques adultes. « Dans les études de cohortes, c'est avant tout l'atopie qui est prise en compte, c'est-à-dire la sensibilisation aux pneumallergènes, définie par prick-test ou par IgE spécifiques. Cela est différent de l'allergie proprement dite, laquelle inclut des manifestations cliniques après exposition à l'allergène », souligne la Pr Cécile Chenivesse (CHU Lille).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte