Une étude randomisée au Japon

L’acupuncture améliore la dyspnée dans la BPCO  Abonné

Publié le 21/05/2012

LA BPCO est de traitement difficile. Tout résultat positif est bon à prendre. Une équipe japonaise rapporte des améliorations significatives sur différents paramètres de la BPCO en utilisant l’acupuncture. On enregistre notamment qu’une amélioration de la dyspnée d’effort, qui est le symptôme invalidant au premier plan dans cette maladie, est à mettre au crédit de la technique de l’acupuncture.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte