Rediscutée dans l’embolie pulmonaire de risque intermédiaire

La thrombolyse diminue la mortalité mais augmente le risque de saignements majeurs  Abonné

Publié le 19/06/2014
1403140384530763_IMG_131943_HR.jpg

1403140384530763_IMG_131943_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

L’anticoagulation est le traitement de référence dans l’embolie pulmonaire (EP), le risque hémorragique étant faible par rapport aux bénéfices sur la mortalité et la prévention de récidives. Mais plus de 40 ans après la publication du premier essai de thrombolyse dans cette indication, aucun essai déterminant n’a permis d’identifier ses bénéfices.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte