Pr Chantal Raherison-Semjen, présidente de la Société de pneumologie de langue française

« La SPLF va se positionner sur les grands sujets respiratoires sans attendre les nouvelles crises sanitaires »  Abonné

Par
Dr Nathalie Szapiro -
Publié le 05/05/2020
La crise du Covid-19 a bousculé la prise de présidence de la Société de pneumologie de langue française (SPLF) de la Pr Chantal Raherison-Semjen, l’occasion de sensibiliser le grand public à l’importance de la respiration. La SPLF veut aussi mieux se faire connaître auprès des pneumologues, pour leur prouver qu’ils tirent bénéfice à la rejoindre.
L’organisation pour assurer le suivi fonctionnel des patients pouvant présenter des séquelles liées au Covid-19 se met en place.

L’organisation pour assurer le suivi fonctionnel des patients pouvant présenter des séquelles liées au Covid-19 se met en place.
Crédit photo : phanie

Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : Cela fait des années que vous êtes impliquée à la SPLF. Quels sont vos domaines de prédilection ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte