Un constat préoccupant

La réhabilitation respiratoire, efficace mais boudée  Abonné

Publié le 06/05/2019
réhab prescription

réhab prescription
Crédit photo : Phanie

Depuis plus de deux décennies, les preuves d’efficacité de la réhabilitation respiratoire sont disponibles et indiscutables : amélioration de la dyspnée, de la tolérance à l’effort, de la qualité de vie (niveau de preuve de grade A) dans la BPCO ; de plus, elle est coût efficace (1). Les recommandations sont consensuelles et largement diffusées (2).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte