Une autorisation et trois nouvelles pistes

La recherche souffle dans la fibrose pulmonaire idiopathique  Abonné

Publié le 16/12/2011
1324002390307269_IMG_73492_HR.jpg

1324002390307269_IMG_73492_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

LA FPI, affection fibroproliférative rare débutant après l’âge de 50 ans, se caractérise par la formation de dépôts de matrice extracellulaire qui entraînent des anomalies de l’architecture pulmonaire et une insuffisance respiratoire terminale survenant, en moyenne, au bout de deux à trois ans.

Inhibition des bêta-arrestines

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte