Nuisances environnementales

La pollution augmente le risque d'infarctus  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 20/05/2019
pollution sonore

pollution sonore
Crédit photo : phanie

L'impact de la pollution de l'air sur le risque d'infarctus du myocarde (IDM) est aujourd'hui bien documenté. « L'IDM est un événement qui peut être daté, ce qui facilite les travaux de recherche, indique le Pr Jean Ferrières. De nombreuses études publiées depuis le début des années 2000 ont ainsi souligné les effets délétères de la pollution atmosphérique à court, mais aussi à long terme. Ce lien a été mis en évidence dans de nombreuses régions du monde exposées à la pollution ».

Hausse du risque d'infarctus avec l'ozone

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte