16e congrès de Pneumologie de Langue Française / 27-29 janvier 2012 à Lyon

La composante infectieuse  Abonné

Publié le 26/01/2012

Tout en explorant l’ensemble de la spécialité, le 16e Congrès de pneumologie de langue française, qui débute aujourd’hui à Lyon, mettra à l’honneur deux thèmes, un fil rouge et un fil orange. Le premier s’intéressera à la composante infectieuse des maladies respiratoires, avec, évidemment, l’actualité de la tuberculose, mais aussi au travers de situations spécifiques, comme les infections pulmonaires de l’immunodéprimé, en cancérologie, ou encore chez le sujet âgé, toujours plus concerné par les pneumopathies communautaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte