En l’absence de bruit anormal  Abonné

Publié le 23/10/2012

En cas de dyspnée aigue sans bruit anormal, deux grands diagnostics doivent être évoqués : une embolie pulmonaire, la normalité de l’auscultation indiquant que la dyspnée n’est liée ni à une atteinte bronchique ni à une atteinte alvéolaire ; et une tamponnade péricardique, où l’auscultation peut retrouver des bruits du cœur assourdis avec un frottement péricardique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte