90 % de guérison en seulement 6 mois de traitement BPaL

Efficacité impressionnante d’une nouvelle trithérapie dans la tuberculose ultra- et multirésistante

Par
Pascale Solere -
Publié le 20/04/2020

Les tuberculoses ultra-résistantes (XDR) et multirésistantes (MDR) posent un important problème de traitement et constituent un énorme frein à l’éradication de la tuberculose au niveau mondial. Une nouvelle trithérapie, dite BPaL (bédaquiline, prétomanid et linézolide), permettant 90 % de guérisons en 6 mois de traitement pourrait ouvrir des perspectives, au prix néanmoins de toxicités non négligeables.

Crédit photo : phanie

Dans les tuberculoses multirésistantes (MDR), c’est-à-dire résistantes à l’isoniazide et la rifampicine, il y a encore 5 ans les patients étaient mis durant 18 mois à deux ans sous de multiples thérapeutiques, parfois jusqu’à sept, dont un médicament injectable de seconde ligne avec, à la clé, près de 50 % d’effets secondaires modérés à sévères.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)