Fibrose pulmonaire idiopathique

Des traitements prometteurs  Abonné

Par
Publié le 06/03/2017

Les pneumopathies interstitielles diffuses constituent un groupe très hétérogène de maladies incluant la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) qui, bien qu’étant une maladie rare, est la plus fréquente et la plus grave, et au sein de laquelle les formes familiales peuvent atteindre jusqu’à 20 % selon les cohortes. L’évolution de la FPI est très variable, certaines formes progressent très lentement, d’autres se dégradant rapidement, avec des épisodes d’exacerbations aiguës imprévisibles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte