Des molécules en développement  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 04/11/2019

Dans la toux chronique d’hypersensibilité, l’arsenal thérapeutique est limité, mais des molécules sont à l'étude. Récepteurs sensoriels clés dans la sensation d’irritation des voies respiratoires supérieures et le déclenchement du réflexe de la toux, les récepteurs P2X3 représentent une cible logique, déjà validée par des premiers essais cliniques dans la toux chronique réfractaire. Le gefapixant (Merck), le BLU-5 937 (Bellus) et le S-600918 (Shionogi) ont notamment fait l’objet de communications.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte