Amélioration des connaissances, élargissement de l’arsenal

De nouvelles perspectives dans la prise en charge de la BPCO  Abonné

Publié le 14/02/2011

AU COURS de la BPCO, la quantification de la dyspnée et celle de la qualité de vie (QDV) sont indispensables. Comme l’indique le Dr Thierry Perez (CHRU de Lille), la dyspnée est intégrée dans tous les scores pronostiques actuels et représente une cible majeure dans le cadre de l’évaluation des traitements et de leur adaptation individuelle. Sa valeur pronostique est considérable. Pour la quantifier, divers outils peuvent être utilisés, notamment le MRC (Medical Research Council).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte