Asthme sévère avec ou sans polypose nasale, BPCO

Cibler les éosinophiles en pneumologie  Abonné

Par
Publié le 16/10/2020
es éosinophiles sont-ils bien une cible adéquate pour  la prise en charge en pneumologie ? C’est ce que tendent à démontrer les études ANDHI et ETHOS, respectivement dans l’asthme sévère et la BPCO.
Une qualité de vie améliorée

Une qualité de vie améliorée
Crédit photo : Phanie

« L’éosinophile est au centre de toutes les manifestations physiopathologiques que l’on rapporte à l’asthme », indique le Pr Pascal Chanez, pneumologue à l’hôpital Nord de Marseille (AP-HM).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte