Bronchiolite : la prise alimentaire des dernières 24 heures est prédictive de l’hypoxémie  Abonné

Publié le 22/01/2013

Quand doit-on hospitaliser un nourrisson qui présente une bronchiolite ? Avant six mois, une réduction de 50 % de la prise alimentaire habituelle au cours des 24 heures précédentes représente un indice clinique précieux.

La quantité alimentaire ingérée au cours des dernières 24 heures est une mesure relativement facile et précise, quand elle est prise au biberon (graduations), et même lorsque l’enfant utilise partiellement sa cuillère.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte