Bénéfice maintenu sur 2 ans  Abonné

Publié le 09/10/2014

Reconnaître et traiter une hypertension pulmonaire est depuis toujours un défi. Les signes cliniques sont peu spécifiques : essoufflement, étourdissements malaises aggravés par l’exercice. Le diagnostic devrait pourtant être précoce.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte