Mort subite du nourrisson

Une vulnérabilité identifiée au niveau du tronc cérébral  Abonné

Publié le 12/11/2013

DES ANATOMOPATHOLOGISTES de Boston ont mis en évidence des anomalies au niveau du tronc cérébral à l’autopsie de 71 nourrissons décédés de mort subite, et ce, que des facteurs d’insécurité classiques aient été retrouvés dans l’environnement ou non (couchage sur le ventre, partage du lit parental, tabagisme, etc).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte