Épidémiologie des méningites à pneumocoque

Un vaccin efficace, mais des sérotypes émergents  Abonné

Par
Publié le 09/12/2019
Le vaccin Prevenar 13 a permis une vraie réduction des cas de méningites à pneumocoque, mais cet effet s’érode avec le temps et le remplacement sérotypique.
L’érosion de la protection vaccinale n’a pas été observée pour les pneumonies

L’érosion de la protection vaccinale n’a pas été observée pour les pneumonies
Crédit photo : phanie

L’introduction, en 2010 du vaccin antipneumococcique à 13 valences s’est faite dans le contexte d’émergence de sérotypes de remplacement, quelques années après la mise en place du vaccin à 7 valences. Qu’en est-il aujourd’hui, avec 9 ans de recul ? L’observatoire des méningites bactériennes de l’enfant a colligé 1 780 cas pédiatriques dus au pneumocoque survenus entre 2001 et 2016.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte