Un schéma thérapeutique discuté  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 19/11/2018

Les patients avec un syndrome néphrotique ou néphritique ou avec une prolifération extracapillaire à l’histologie reçoivent généralement un traitement par bolus de Solu-Medrol avec un relais par corticothérapie orale, parfois associé à un autre immunosuppresseur en fonction de l’évolution. Pour les formes intermédiaires avec une protéinurie modérée ou sans atteinte extracapillaire à l’histologie, peu de données sont utilisables, et les attitudes sont très variées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte