Un registre national  Abonné

Publié le 09/12/2019

En France, la surveillance des cancers de l’enfant et l’adolescent est assurée par un registre national. Il participe à la surveillance sanitaire en produisant les taux de référence nationale sur l’incidence et la survie. Il est aussi le support pour les travaux de recherche sur les cancers menés au sein de l’équipe Inserm Épidémiologie des cancers de l’enfant et de l’adolescent (Epicea, Cress, UMR‐S1153).


Source : lequotidiendumedecin.fr