Trauma crânien léger

Trop de scanners  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 09/12/2019

Très fréquents, les traumatismes crâniens (TC) légers n’entraînent de complication grave ou d’intervention neurochirurgicale que dans 1 % des cas. Or, le recours au scanner cérébral a fortement augmenté ces dernières années, alors qu’on connaît le surrisque potentiel de tumeurs cérébrales ou de leucémies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte