RCIU, évaluation cérébrale  Abonné

Publié le 09/12/2019

Un des protocoles de recherche permettra d'évaluer la faisabilité de techniques IRM fœtales avancées pour une évaluation fonctionnelle du placenta et du cerveau. La dysfonction placentaire est en effet impliquée la majorité des retards de croissance intra-utérin (RCIU), une pathologie fréquente qui peut avoir des conséquences pour le nouveau-né et prédispose plus tard au diabète, à l’infarctus du myocarde, aux AVC…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte