Traumatismes crâniens légers

Quels enfants garder en surveillance et sur quels critères ?  Abonné

Par
Dr Sophie Parienté -
Publié le 13/09/2018
trauma cranien enfant

trauma cranien enfant
Crédit photo : PHANIE

Cibler la prescription de scanners. À la différence de l’IRM, le scanner est accessible, rapide, mais irradiant. Deux à trois TDMs avant l’âge de 15 ans tripleraient le risque de tumeur cérébrale. La moitié des lésions identifiées sur TDM sont silencieuses (ou responsables tout au plus de céphalées et vomissements prolongés) et ne requièrent aucun traitement spécifique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte