Plus d’ambulatoire

Par
Antoine Dalat -
Publié le 09/12/2019

Les urgences pédiatriques ont aussi un rôle à jouer dans le développement des prises en charge en ambulatoire. « Quand j’ai débuté ma formation, une infection urinaire donnait lieu à une semaine d’hospitalisation avec des antibiotiques IV. Aujourd’hui, dans 90 % des cas, cela se traite en ambulatoire, souligne le Pr Carbajal (Paris). Dans cette même logique, on réduit le temps d’hospitalisation, avec le passage des patients dans les unités de courte durée – ce qu’on a appelé les "lits portes".

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?