Mutilation

Publié le 09/12/2019

Les gonadectomies sans l’assentiment de l’enfant ainsi que les interventions itératives imposées en l’absence de nécessité vitale ont été condamnées par plusieurs institutions

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?