Un meilleur contrôle cognitif à l’âge de 5 ans

Les enfants au cerveau asymétrique apprennent mieux  Abonné

Publié le 02/12/2013

LA SYMÉTRIE CLASSIQUE n’est pas un modèle universel de perfection. C’est ce qu’on peut déduire des travaux de chercheurs du Laboratoire de psychologie du développement et de l’éducation de l’enfant (CNRS/Université Paris Descartes/Université de Cæn Basse-Normandie), pour lesquels la forme du cerveau joue sur les performances intellectuelles et la réussite scolaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte