Éviter la maltraitance et le secouement

Les « coliques » du nourrisson, souvent des pleurs existentiels  Abonné

Publié le 12/05/2014
1399890703521200_IMG_129322_HR.jpg

1399890703521200_IMG_129322_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Dans leurs manifestations extrêmes, les pleurs excessifs du nourrisson -au cours des 3 à 5 premiers mois de sa vie- sont considérés comme un problème clinique souvent appelé « coliques ». Si la définition du terme « coliques » varie, les chercheurs ont démontré 6 caractéristiques de ces pleurs typiques chez les enfants dont les comportements développementaux sont normaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte