Une étude d’association menée à Robert Debré

Les coliques du nourrisson précèdent les migraines infantiles  Abonné

Publié le 18/04/2013
1366247756426013_IMG_103284_HR.jpg

1366247756426013_IMG_103284_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

LE LIEN entre colique infantile et migraine pourrait s’appuyer sur un mécanisme commun. Seules les douleurs migraineuses pulsatiles sont plus fréquentes chez les enfants ayant des antécédents de colique. « Les nourrissons ayant des coliques souffrent peut-être d’une hypersensibilité des terminaisons nerveuses périvasculaires et il peut y avoir des facteurs communs de modulation de l’activité sensorielle », avancent les investigateurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte