Une meilleure fonction VG

Les antirétroviraux protègent le cœur des enfants VIH+  Abonné

Publié le 25/04/2013
1366852422428240_IMG_103966_HR.jpg

1366852422428240_IMG_103966_HR.jpg
Crédit photo : AFP

LE TRAITEMENT INTENSIF antirétroviral HAART se révèle cardio-protecteur au long cours chez les enfants séropositifs pour le VIH, selon une étude des National Institutes of Health. Au début des années 1990, avant la généralisation du traitement HAART associant 3 à 4 molécules, les petits patients séropositifs n’étaient pas traités ou alors par un seul antirétroviral.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte