La fin de la saga

Le sulfate de magnésium, protecteur cérébral  Abonné

Publié le 16/05/2013
1368668556430260_IMG_104456_HR.jpg

1368668556430260_IMG_104456_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

PLUS DE LA MOITIÉ des handicaps neuropsychiques de l’enfant sont d’origine périnatale, c’est-à-dire qu’ils sont liés à des facteurs ou des lésions cérébrales acquises dans le dernier trimestre de la grossesse et la période néonatale. La moitié de ces handicaps surviennent chez des enfants nés à terme et l’autre moitié chez les enfants nés prématurés avant 37 semaines de terme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte