Une maladie grave qu'il faut savoir évoquer

Le DT2 pédiatrique n'est plus si rare  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 17/03/2020
De révélation souvent bruyante par retard de diagnostic, le diabète de type 2 (DT2) de l'enfant est grevé de complications, souvent dès sa révélation. Il doit être pris en charge de façon adaptée.
À la puberté, l'insulinothérapie est indispensable chez la moitié des patients

À la puberté, l'insulinothérapie est indispensable chez la moitié des patients
Crédit photo : phanie

L’émergence puis l’accroissement des cas de diabète de type 2 (DT2) chez l’enfant ont été très nets depuis une vingtaine d’années aux États-Unis, au Canada et en Asie, plus récemment et pour l'instant de façon moins marquée en Europe et en France. Dans les recommandations de 2018 de la Société internationale du diabète de l'enfant et de l’adolescent (Ispad), remises à jour tous les quatre ans, un chapitre spécifique est dédié à la prise en charge du DT2 en population pédiatrique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte