Une étude en Afrique Subsaharienne

L’allaitement complet au sein réduit la transmission du VIH  Abonné

Publié le 22/04/2013
1366645295427240_IMG_103691_HR.jpg

1366645295427240_IMG_103691_HR.jpg
Crédit photo : AFP

On sait que la demande de l’enfant est un régulateur physiologique de la production du lait maternel. Une étude montre maintenant que cette demande de l’enfant influe sur la dynamique du VIH dans le lait maternel. Ce qui explique une réduction de la transmission du VIH que Louise Kuhn et coll. (Columbia University) constatent pour un allaitement maternel exclusif. Alors que le risque s’accroît dès lors que la mère continue à allaiter, mais plus de manière exclusive.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte