Une démarche d’amélioration de la médecine

La réhabilitation rapide doit se généraliser  Abonné

Par
Pr Charles Msika, membre de la Sofcot -
Publié le 12/11/2019
Remise en cause des dogmes et réorganisation des soins : la démarche de réhabilitation rapide après chirurgie trouve tout son sens en orthopédie.

Approche globale de prise en charge du patient, la réhabilitation rapide après chirurgie (Rrac) favorise le rétablissement précoce des capacités après la chirurgie. Il s’agit de minimiser les conséquences du stress chirurgical en contrôlant la douleur, en favorisant et en stimulant la reprise de l’autonomie ; d’informer et éduquer le patient à la démarche ; d’anticiper l’organisation des soins et sa sortie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte