Prématurité tardive

La corticothérapie anténatale évite ici aussi un accouchement prématuré  Abonné

Par
Publié le 19/12/2016
prema tardive

prema tardive
Crédit photo : PHANIE

La corticothérapie anténatale fait partie intégrante de la prise en charge de la grande prématurité pour la prévention des complications pulmonaires (conférence de consensus NIH de 1994 et recommandations du CNGOF de 2002).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte