Goûter à l’école  Abonné

Publié le 09/10/2014

Attention aux bonnes intentions et aux mauvaises idées. Dans le contexte de la mise en place des « rythmes scolaires », l’Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN) rappelle que la collation du matin n’est pas forcément utile, sauf circonstances particulières. Comme en milieu rural, quand les enfants ont pris leur petit-déjeuner très tôt en raison du ramassage scolaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte