Gastro-entérite : comment les nourrir ?

Publié le 30/11/2016
bebe

bebe

En France métropolitaine, indique le réseau Sentinelles, dans la semaine du 21 au 27 novembre en consultation de médecine générale, il a été observé un taux d’incidence des cas de diarrhée aiguës de 207 cas pour 100 000 habitants. Un chiffre en augmentation par rapport à la semaine dernière, et au-dessus du seuil épidémique depuis deux semaines.
Au niveau des régions, les taux d’incidence les plus élevés sont observés en PACA, dans le Grand Est et en Bretagne.
En dehors du recours à un soluté de réhydratation orale (SRO), comment conseiller les parents sur l’alimentation à donner à leur enfant ?

• Chez le moins de 3 mois 
Le lait doit être poursuivi :
-   chez les enfants nourris au sein : poursuivre l’allaitement maternel sans interruption ;
-    chez les enfants au biberon : le Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie recommande de recourir à un hydrolysat poussé de protéines de lait de vache pendant 15 jours (précaution visant à réduire le risque d’apparition d’une allergie secondaire aux protéines du lait de vache).
 
• Chez le nourrisson de 4 à 6 mois 
Chez ces nourrissons, dont l’alimentation est en voie de diversification mais encore essentiellement lactée :
-   chez les enfants nourris au sein : poursuivre l’allaitement ;
-   chez les enfants au biberon : un lait sans lactose est préconisé pendant 10 à 15.
 
• Chez les enfants ayant une alimentation diversifiée 
La reprise d’une alimentation normale, avec le lait pris antérieurement, se fait dès la 4e à la 6e heure après le début de la diarrhée. Le rôle de divers aliments qui seraient efficaces sur la diarrhée a fait l’objet de nombreux débats. En fait, en dehors des aliments réputés laxatifs, l’alimentation, riche en calories, doit être libre.
 
Dr Emmanuel de Viel


Source : lequotidiendumedecin.fr