Un effet persistant probable au-delà de l’âge de 2 ans

Être né prématuré augmente le risque de grippe grave  Abonné

Publié le 08/12/2014
1418057392570063_IMG_143317_HR.jpg

1418057392570063_IMG_143317_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Dès l’âge de 6 mois, les enfants nés prématurément devraient faire partie des populations prioritaires à vacciner contre la grippe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte