Au Congrès américain de pédiatrie

EPO chez les prémas, écrans, antidépresseurs.... des résultats du prénatal à l'adolescence  Abonné

Par
Publié le 07/05/2018
PREMA

PREMA
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Si l'érythropoïétine (EPO) est recommandée dans un but d'épargne transfusionnelle chez le nouveau-né grand prématuré par la Société française de Néonatologie (2016), l'effet potentiellement neuroprotecteur n'a pas convaincu les experts français, qui ont considéré les preuves cliniques « trop faibles ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte