Une recrudescence de cas

En Italie, le préoccupant syndrome d'abstinence néonatale

Par
Ariel F. Dumont -
Publié le 14/11/2019
Après la naissance à Rome de quatre bébés souffrant du syndrome d’abstinence néonatale (SAN), la communauté médicale italienne tire la sonnette d’alarme, plusieurs autres cas ayant aussi été enregistrés à Milan, Padoue et Grosseto.
Les cas les plus importants sont traités par la méthadone puis sevrés

Les cas les plus importants sont traités par la méthadone puis sevrés
Crédit photo : Phanie

Nés dépendants aux stupéfiants présents dans l’organisme de leur mère lors de la grossesse comme la cocaïne et le cannabis, les nouveau-nés souffrant de syndrome d’abstinence néonatale (SAN) ont les symptômes typiques du manque : tremblements, contractions musculaires, hypoglycémie, irritabilité, notent les médecins hospitaliers.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?