Étude

Deux semaines qui comptent  Abonné

Publié le 09/07/2012

Les enfants nés juste à terme pourraient, huit ans plus tard, accuser quelque retard de lecture et certaines difficultés en maths. Voici les résultats d’une enquête originale qui n’est pas la première du genre à s’être intéressée aux performances scolaires des enfants en fonction de facteurs obstétricaux. D’autres avaient examiné la réussite scolaire selon le poids de naissance ; là, déjà, il était dit que les grands prématurés ne seraient pas promis aux Nobel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte