À l'issue du deuxième plan national

Des maladies rares, mais de nombreux malades  Abonné

Publié le 09/11/2017
internet seulement

internet seulement
Crédit photo : PHANIE

« Une maladie est dite rare lorsqu’elle atteint une personne sur 2 000 », explique la Pr Chabrol, présidente du Conseil national des professionnels de pédiatrie, qui anime une filière de maladies rares et coordonne un centre de référence à l’Assistance Publique des hôpitaux de Marseille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte