Conflit fémoro-acétabulaire

De l’enfant à l’adulte  Abonné

Publié le 12/11/2013
1385724316462780_IMG_113291_HR.jpg

1385724316462780_IMG_113291_HR.jpg
Crédit photo : DR

1385724312462774_IMG_113288_HR.jpg

1385724312462774_IMG_113288_HR.jpg
Crédit photo : DR

1385724317462781_IMG_113292_HR.jpg

1385724317462781_IMG_113292_HR.jpg
Crédit photo : DR

1385724313462778_IMG_113289_HR.jpg

1385724313462778_IMG_113289_HR.jpg
Crédit photo : DR

1385724314462779_IMG_113290_HR.jpg

1385724314462779_IMG_113290_HR.jpg
Crédit photo : DR

1385724319462785_IMG_113293_HR.jpg

1385724319462785_IMG_113293_HR.jpg
Crédit photo : DR

TOUTE PERSONNE a naturellement un conflit de hanche lors d’une amplitude extrême, le plus souvent en flexion et en rotation interne mais parfois en abduction ou en extension-rotation externe. Ainsi, certains sports à grandes amplitudes sont des pourvoyeurs naturels de conflit avec d’authentiques lésions traumatiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte