Aux Entretiens de Bichat

Crise convulsive prolongée de l’enfant : redouter l’état de mal  Abonné

Publié le 17/09/2012

LEs crises convulsives sont la première cause d’urgences neurologiques de l’enfant posant toujours le problème du risque de les voir se prolonger et de devenir un état de mal épileptique, qu’il s’agisse d’une première crise ou de crises survenant dans le cadre d’une épilepsie.

La grande majorité des crises convulsives de l’enfant cessent spontanément en quelques minutes ; celles qui durent plus de cinq minutes risquent d’évoluer vers un état de mal épileptique et nécessitent un traitement médicamenteux avant toute intervention des services d’urgences.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte