Bronca sur les annonces du gouvernement  Abonné

Publié le 09/12/2019

Un amendement réduisant de 15 millions d’euros les crédits alloués pour 2020 à l’AME a été voté le 7 novembre 2019 sur la mission santé du projet de loi de finances 2020. De plus, la mise en place d’un délai de carence de 3 mois de résidence en France pour l’accès à la protection universelle maladie (Puma) par les demandeurs d’asile a été l’une des mesures annoncées par le gouvernement la veille et adoptée par l’Assemblée Nationale le 7 novembre, dans le cadre du plan de politique migratoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte